Blog PMA·FIV 1

Level 2 : les zygotes

FIV : flashback sur l’attente post ponction
Après l’heureuse annonce des 15 ovocytes ponctionnés et un repas à l’hôpital, nous avons pu rapidement rentrer chez nous. Nous avons passé le reste de l’après-midi à comater sur le canapé. Je me sentais plutôt bien en fait. L’infirmier sexy m’avait expliqué qu’en plus du produit anesthésiant, un calmant me serait injecté pour éviter le mal de ventre. Ce qui s’est avéré être tout à fait efficace pour le reste de la journée. Et quand le soir venu la douleur s’est un peu réveillée, un simple dolliprane a suffit à la mettre en sourdine. Je me sentais par contre encore bien lourde : je pensais naïvement que libérée du poids de mes nombreux follicules, je n’aurais plus cette sensation de pesanteur dans le ventre. Faut croire que tout ne se remet pas en place aussi facilement…

Le lendemain, Psychoti a repris le chemin du travail et moi celui du canapé (mon centre PMA donne un arrêt de trois jours à partir de la ponction). La biologiste devait me téléphoner dans la journée, sans qu’on ne m’ait donné d’indication horaire. Alors j’ai décidé de m’installer confortablement devant un film, pour m’occuper l’esprit et ne surtout pas penser au pire (par exemple : tous mes ovocytes sont morts avant même d’avoir été mis au contact des spermatozoïdes ; ou encore : aucun spermatozoïdes n’a réussis à percer la membrane des ovocytes) ni au meilleur (en FIV Classique, 60% en moyenne des ovocytes sont fécondés. On pourrait donc en avoir 7 ou 8… Wahou…).

A 11h58, le téléphone a sonné : « sur 15 ovocytes ponctionnés, vous avez 4 ovocytes fécondés. Ce ne sont pas encore des embryons mais des zygotes (ce qui est normal à ce stade). Ils deviendront embryons J2 demain, et vous viendrez à 10h30 pour que deux d’entre eux vous soient transférés. Bonne journée ! »

Passé le soulagement (on a des ovocytes fécondés, on a des ovocytes fécondés !), le ratio 4/15 a tristement résonné en moi. Pas terrible terrible tout ça… Psychoti, tenu informé par SMS, était bien de mon avis. Et une nouvelle peur est aussitôt venue remplacer les autres : et s’ils étaient de piètre qualité et qu’ils ne tenaient pas la route ? Et si de 4 zygotes nous passions à 0 embryon ?

J’ai passé une grande partie de l’après-midi sur Internet à essayer de trouver le taux de survie des zygotes (tant pis pour mes bonnes résolutions de ne pas psychoter). Et j’ai rapidement été happée par les chiffres terrifiants de la FIV, ces chiffres qui font froid dans le dos et nous rappellent que le combat n’est pas gagné d’avance, loin de là :
1% des patientes vivent une ponction blanche (aucun ovocyte ponctionné)
10% des couples n’ont pas d’ovocytes fécondés
17% n’arrivent pas jusqu’au transfert
80% ne sont pas enceintes après transfert
40% finissent leur parcours PMA sans enfant
Qu’on nous dise, après, qu’il suffit de faire une FIV…

Je me suis couchée anxieuse et démoralisée. Tout ce que je demandais, ce soir là, c’est d’avoir au moins la chance de vivre un transfert. Allez les zygotes, allez, faut tenir le coup…

Level 2 : on a des zygotes. Mais on est morts de trouille.

Publicités

31 réflexions au sujet de « Level 2 : les zygotes »

    1. A vrai dire tout dépend de combien d’embryons sont transférés, l’âge de la femme, la cause de l’infertilité… 20%, c’est la moyenne de réussite pour le transfert d’un seul embryon. Et sinon, j’ai encore le temps, je ne suis qu’à dpo 6 😉

      J'aime

  1. Et oui, quelle douche froide ces chiffres ! Ils nous rappellent que, malgré les avancées techniques, la « chance » ou la « nature » occupe encore une grande place dans la réussite ou non des techniques de pma…
    Gros bisous et courage pour l’attente.

    J'aime

  2. C’est vrai que c’est épuisant en FIV car on a toujours peur qu’il y ait une embûche et que l’on ne puisse pas aller jusqu’au transfert.
    Ce n’est pas le cas pour cette fois-ci et tant mieux. 😉
    Bisous Psychota ! (qui ne psychotte pas j’espère !)

    Aimé par 1 personne

    1. On ne s’imagine pas avant de les vivre qu’il y a toutes ces étapes en FIV… A chaque fois qu’on franchit un niveau, à peine le temps de souffler qu’on embarque déjà pour le suivant et son lots d’angoisses. C’est sans doute ce qu’il y a de plus épuisant au final dans ce parcours… Bisous Mouchette

      Aimé par 1 personne

  3. Allez go go les zygotes ! Ah ces fameuses stat… Pour le coup ce ne sont « que » des stat et pour moi ça ne veut pas dire grand chose car ça dépend de tellement de paramètres ! En tous cas je te souhaite d être du bon côté donc je continue de croiser ! Bises

    Aimé par 1 personne

  4. Tu portes vraiment bien ton pseudo toi 😘 Je me permets d’ironiser parce que je viens de lire l’article d’après ! C’est fou comme dans ces parcours incertains on s’imagine souvent le pire au lieu de regarder le meilleur. Bisous !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui le psychotage c’est mon petit point faible ☺️ Non sérieusement, je crois que cette étape là du parcours a été la plus stressante pour nous. Passé de 15 à 4 a été comme une douche froide. Alors forcément, on s’est posé des questions sur ce qui avait pu causer ce faible ratio… On a réalisé aussi à ce moment-là qu’on n’aurait peut-être pas de congelés. Alors on a croisé les doigts pour avoir au moins un transfert frais… Pour ne pas avoir vécu tout ça pour rien…

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s