Blog PMA·IAC 1

IAC c’est parti !

Septembre 2015 : IAC, c’est parti !*
Ca y est, j’ai commencé les injections. Avec un gros doute évidemment sur la date du commencement idéal (et oui, rien ne change, mon J1 est toujours aussi mystérieux). Mais j’ai tranché, j’ai décidé arbitrairement d’une date où les spottings me semblaient être plus que des spottings, et je m’y tiens. Pas de psychotage ni de tracasseries inutiles, pas de « oui mais si en fait mon J1 était plutôt… ». Mon J1 est mon J1, un point c’est tout.
J’ai immédiatement appelé mon centre PMA pour fixer le premier contrôle folliculaire. Et j’ai réussis à les joindre du premier coup. Au bout de deux sonneries (un miracle en soit) !!! Première écho et prise de sang fixées à J11. Un J11 qui tombe un jour où je ne travail pas le matin (deuxième miracle), et qui me simplifie drôlement la vie en m’évitant de me lever à 5h30 et d’arriver en retard au boulot.
J11, je t’aime déjà. Et comme on dit, jamais deux (miracles) sans trois. J’espère donc que tu tiendras tes promesses et que tu seras un jour béni où les follicules auront bien grandi.

Les injections se passent bien. La dose me semble toute petite, mais je m’interdis de penser qu’elle est trop petite (et que mes follicules ne grandiront pas). Je me concentre plutôt sur le fait que c’est rapide et facile à faire (si par le plus grand des hasards vous vous ennuyez le soir sur le coup de 21 heures, pensez à moi, c’est facile et rapide mais quand même pas la grosse rigolade, donc toute sorte de soutient est le bienvenu).
Je me suis quand même fait un petit film sur les effets secondaires du Gonal f et mon corps utra-sensible aux hormones : un coup j’avais chaud, puis froid, et j’étais épuisée, et de mauvaise humeur… Vous savez quoi ? J’ai attrapé la crève en fait. Un méchant rhume qui me met K.O. et me laisse fiévreuse, le nez qui coule et la gorge qui pique. Paie ta honte de psychoteuse qui voit la PMA partout (même dans les microbes).

Je crois donc pouvoir affirmer que ce début de IAC se passe plutôt bien (bon, c’est vrai que je n’ai pas encore affronté le gros du problème… Mais on va dire qu’elle démarre sous de bons auspices).
Je suis plutôt sereine, mais j’avance prudemment. Une marche après l’autre, comme toujours. Peut-être qu’on finira par atteindre le haut de l’escalier… Mais pour l’instant, concentrons nous sur la première marche. Follicules et endomètre, c’est le moment d’assurer : on compte sur vous !

*Pour l’occasion j’ai décidé d’arrêter de compter les cycles. Ca commençait à devenir déprimant… Et puis, l’entrée en « vrai » PMA, c’est un peu  une nouvelle ère qui commence !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s