Blog PMA·FIV 1

L’infirmière Pentecôtiste

FIV
Hier matin aux aurores, je me suis rendue comme prévu au centre PMA pour un énième contrôle folliculaire. En théorie, le lundi de Pentecôte n’est plus un jour férié en France ; en pratique, ça y ressemble quand même bien, avec un métro et un hôpital quasi désert.

J’ai eu la bonne surprise de passer avec ma propre Gyneco PMA, qui était de garde ce jour-là. Ensemble, nous avons un peu débriefé du weekend :  je lui ai avoué avoir quand même un brin paniqué avec cette nouvelle piqûre inconnue et imprévue, d’autant qu’à aucun moment on ne m’a expliquée à quoi elle servait, ni comment la préparer.
Elle s’est montrée rassurante et a regretté ne pas avoir pu m’appeler elle-même (mais samedi elle était au bloc – je lui accorde, c’est une bonne excuse). Comme je l’avais deviné grâce à Dc Google, c’est mon taux de LH qui pose problème (la LH c’est cette hormone Super Nanny responsable en début de cycle de la maturation folliculaire). Mais que je ne m’inquiète pas, c’est quelque chose de fréquent chez les ovaires « à tendance polykystique », qu’on arrive très bien à réguler à coup de Gonal f et Luvenis associés (les fameuses injections du weekend). Il est donc bien probable que mes taux aient rattrapé leur retard et que la ponction ait lieu mercredi prochain.
Que je ne m’inquiète pas ? Pour ne pas passer pour une patiente complètement hystérique car shootée aux hormones, je lui ai quand même précisée que si je m’étais bel et bien inquiétée, c’est parce que l’infirmière m’avait ordonnée au téléphone de passer « de toute urgence » à l’hôpital récupérer ledit produit, aux vus de mes taux « mauvais » et d’une ponction « plus à l’ordre du jour ».
Elle a soupiré et a regretté ce vocabulaire alarmiste. Et fini par m’avouer que la véritable urgence résidait dans la fait que le service PMA fermait le samedi à 13h. Autrement dit, j’ai stressé comme une folle simplement parce que l’infirmière de garde un weekend de Pentecôte était aigrie d’être là et voulait rentrer chez elle au plus vite.

La dessus, nous sommes passées à l’échographie et elle s’est extasiée de mes follicules ronds et homogènes. Les onze étaient toujours là, bien portants et bien joufflus (de 15 à 22 mm, avec une majorité autour de 18 mm), accompagnés de petits nouveaux immatures (9-10 mm). Je crois qu’elle voulait à tout prix me remonter le moral et me rassurer, car elle n’arrêtait pas de tourner l’écran vers moi pour me montrer telle ou telle tâche noire qui à ses yeux semblait être la plus belle chose du monde.
J’étais, c’est vrai, un peu plus détendue, mais encore sur mes gardes : j’attendais le verdict de la prise de sang. Qui a été positif et a confirmé la programmation de la ponction à mercredi matin. Alléluia !

J’ai donc fait, hier soir, ma dernière piqûre pour cette FIV, et n’aurait jamais cru être aussi heureuse de valider cette étape.
J’en veux beaucoup à l’infirmière Pentecôtiste. J’ai presque cru à cause d’elle que ma FIV allait être annulée (même si, comme me l’a si bien fait remarquer Blanche, « tant qu’il y a des piqûres il y a de l’espoir » – c’est pas un beau slogan de PMette junkie, ça ?!). Je vous remercie d’ailleurs pour vos petits mots, pensées et attentions. Le weekend aurait été bien plus pénible à vivre sans votre soutien.

Mais malgré les paroles réconfortantes de ma Gyneco PMA et vos nombreux mots doux, l’infirmière au discours alarmiste continue (un peu) à me pourrir le cerveau. Je garde au fond de moi ce petit doute insidieux : et s’il n’y avait rien, ou que du très mauvais, à l’intérieur de mes follicules ?
Verdict mercredi…

Publicités

34 réflexions au sujet de « L’infirmière Pentecôtiste »

  1. Mais non, ça va le faire.
    La pentecôte, c’est l’esprit saint qui descend sur les apôtres, il va bien avoir trouver le chemin de tes follicules pour donner de beaux ovules matures à souhait qui donneront plein de beaux embryons (synthétique, of course) 😉

    Aimé par 1 personne

  2. C’est affligeant… « urgence » pour elle signifiait « emploi du temps » alors qu’on comprend « situation FIV grave »…. Heureusement que ta gynéco avait l’air compatissante et très humaine pour le coup. Cette dernière piqûre a une sensation bien particulière même si tout va se jouer maintenant. Je croise fort les doigts pour que nous fassiez de jolis embryons demain. Bon courage !

    Aimé par 1 personne

  3. Super nouvelle Psychota ! La date de la ponction est arrêtée alors y’a plus qu’à aller les chercher ! De toute façon, si ponction il y a, follicules mâtures il y a. 😉
    En FIV, ce n’est pas la quantité qui compte. Et encore plus avec des ovaires à tendance polykystiques.
    Hâte d’avoir de tes nouvelles demain et je croise fort les doigts !
    Bisous Psychota !

    Aimé par 1 personne

  4. Avec mon retard, j’ai couru d’un message à l’autre pour vérifier l’avancée des choses. Et j’attends maintenant impatiemment la suite… Évidemment que tu as flippé ma pauvre… Quelle garce cette infirmière alarmiste. Je pense fort à toi et à tes jolis follicules. Gros bisous

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s