Blog PMA·FIV 3

Le repos du guerrier (sans culpabilité)

FIV 3
A la dernière échographie de contrôle, Hope avait estimé que finalement, l’adénomyose (nouvelle corde à mon arc d’infertile) n’empêcherait pas un transfert frais. Elle l’avait jugée légère, diffuse, bref, pas trop méchante (prend toi ça dans les dents, l’adénomyose !).
Le fait que mes taux d’oestradiol soient montés dans les tours avait par contre soulevé un autre problème : le risque d’hyperstimulation. « Je vous confirmerai ça le jour de la ponction » avait-elle ajouté. Et effectivement le jour J, elle avait tranché : pas de transfert frais, arrêt de travail d’une semaine.

Très honnêtement, je ne pense pas du tout être en hyperstim. J’ai plus de ventre que de seins, certes (ce qui est assez cocasse pour une fille qui se rêve enceinte mais qui justement, ne l’est pas – et pour une fille qui n’a réussi à ne pondre que deux J1, aussi) mais les douleurs post-ponction ont vite disparu et globalement, je suis en bien meilleure forme qu’après la FIV 2 (qui elle m’avait sacrément laminée). Je n’ai pas boudé mon arrêt de travail pour autant : mon moral faisant nettement moins le malin que mon physique, autant profiter de cette semaine pour se requinquer.

Ne pas avoir de transfert en vu et pouvoir se reposer, c’est :
– Boire du Coca, manger des chips et tout un tas de trucs atroces sans culpabiliser. Mon corps a le droit de se détraquer, se remplir de pesticides, se venger de tout ça à sa manière. Quelque soit la suite de l’aventure, on sera loin de la PMA au moins jusqu’en septembre. Alors oui, vraiment, on peut se permettre une petite semaine de craquage complet. Sans culpabiliser.
– Faire du sport (ce point ne concerne que Psychoti, en fait). A peine la ponction passée, Monsieur a enfilé ses chaussures de running et est parti faire le tour de la région. Le sport, c’est son exutoire. Presque un besoin primaire. Alors quand Hope et notre biologiste Carte Doute lui ont dit tour à tour qu’il ne devait pas en faire plus de quatre heures par semaine, il l’a vécu comme la pire des sentences. Défoule toi mon Psychoti, défoule toi. Cette semaine on a tous les droits.
– Ne plus prendre de traitements (enfin presque… il y a le minimum syndical de progestérone à assurer pour contre-balancer la chute d’hormones post-ponction. Je suis sympa, je joue le jeu. Et puis ça n’a rien de comparable aux doses qui accompagnent un transfert). Avoir rangé les restes de médicaments dans le gros sac PMA et tout remisé au fond d’un placard. Hors de ma vue, hors de mon cœur !
– Ériger la ronronthérapie au même rang que les autres médecines douces : c’est moins cher que l’ostéopathie, c’est plus agréable que l’acupuncture et must du must : mon petit praticien personnel est toujours partant et disponible, et exerce à domicile (faudrait juste que je lui apprenne à ne pas escalader mon ventre montgolfière).
– Avoir enlevé du dessus du frigo les sept boites de vitamines qui y trônent depuis trois mois. C’est la fête au petit-déjeuner, on a à nouveau faim pour autre chose que ces satanées pilules.
– Avoir le droit de penser « Mes J1 sont sans doutes déjà morts » sans culpabiliser de leur transmettre de mauvaises ondes. S’ils sont toujours vivants (et qu’ils sont devenus des J3, donc), ils sont à plusieurs kilomètres de moi dans une boite à pétri. Bien loin de mon ventre et de mon pessimisme, bien loin des mauvaises vibrations et de la mauvaise énergie qui m’entourent. J’ai le droit de ne pas croire en eux sans que ça ne change rien. J’ai le droit de me protéger en imaginant le pire, sans culpabiliser. Exit, la schizophrénie de l’espoir, exit la frénésie de l’attente. Moi je ne crois plus en rien, et quelque part, ça me repose drôlement.

Publicités

27 réflexions au sujet de « Le repos du guerrier (sans culpabilité) »

  1. Un paquet de chips…C’est ça qu’il me faut là maintenant TOUT DE SUITE! Les 2 fast food avalés juste après la ponction ne m’ont pas soulagés. Faut je passe à la vitesse  » grosse vache devant la tv ».

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis contente de lire ces nouvelles de toi 😘
    Il faut que je réponde à ton mail, je n’ai pas eu le temps cette semaine…
    Plein de bisous et continue de profiter de ton arrêt, tu l’as bien mérité ! À bientôt 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Oui ça fait beaucoup de bien de ne penser à rien, de se laisser porter et de décompresser. Bien sûr que tu as le droit de ne pas croire en vos J1, c’est normal de vouloir se protéger.
    Continue à faire tout ce qui te fait envie, à lâcher prise.
    Bisous de soutien.

    Aimé par 1 personne

    1. La bonne blague, c’est que je n’ai pas eu de nouvelles du labo. Et quand, au bout de l’énervement à J6 j’ai fini par les appeler (aujourd’hui donc), je suis tombée sur le répondeur… Il nous reste donc à prendre (encore) sur nous et attendre J7, et essayer de rire du fait qu’on est le couple le plus poisseux de la terre que son labo oublie carrément d’appeler… 😓😡

      Aimé par 1 personne

      1. Putain, les boulets !!! C’est franchement scandaleux de vous faire ça. Désolée pour vous en tout cas, ça doit commencer à peser très lourd. J’espère que tu auras le droit à de plates excuses à la première heure demain. Des bisous

        J'aime

          1. Oui, j’imagine bien, c’est la double peine… Le retour des montagnes émotionnelles alors que vous avez déjà eu votre lot d’émotions cette semaine. Il n’y a malheureusement pas grand chose d’autre chose à faire qu’attendre que s’écoulent les longues heures qui vous séparent de l’ouverture du standard. Quelque soit le résultat, vous faire poireauter 7 jours dans une telle situation, c’est juste hallucinant…Bon courage à vous deux

            Aimé par 1 personne

  4. Je guettais des nouvelles et découvre tes derniers commentaires. J’espère fort que cette attente sera récompensée par une belle nouvelle demain mais ils sont vraiment pas cool de pas avoir appelé hier quand même… J’espère que ton thérapeute félin est toujours coopératif aujourd’hui. Gros bisous 🍀💚

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s