Blog PMA·FIV 3

Sur les pas d’Horace et Micheline

FIV 3
La toute première fois que j’ai rencontré Hope (il y a déjà cinq mois de cela), elle m’avait promis que si on retentait une FIV un jour, elle me concocterait un protocole sur mesure. Elle a tenu parole et même plus que cela : non seulement elle a peaufiné mon protocole sous l’œil avisé de mon endocrinologue Carte Chance, mais elle n’a cessé de l’adapter depuis.
Voilà déjà trois fois qu’elle me change les dosages. Un coup plus haut ; un coup plus bas. J’écoute les consignes et je m’exécute. Je lui fais confiance. Et ça a l’air de marcher puisque je suis toujours de la partie aujourd’hui. Je n’aurai pourtant pas parié dessus lundi dernier.

Est-ce que ça marchera tout court et qu’on obtiendra des ovocytes valables au bout ? C’est une question que je refuse de me poser pour le moment. Je reste concentrer sur la stimulation en cours, le prochain contrôle dans le viseur.
Carpe diem quam minimum credula postero écrivait Horace. On devrait afficher son poème dans toutes les salles d’attente de PMA tellement il résume bien les choses.

A mesure que mes taux grimpent, que mes bras bleuissent et que me ventre s’alourdit, mon moral remonte. Et j’entraperçois du positif dans cette stimulation qui n’en finit pas :
– J’ai partagé plusieurs fois la salle d’attente avec SuperSouris, une copinaute pleine d’énergie et d’optimisme. Elle m’a vu au pire de ma mauvaise humeur mercredi matin et pourtant elle n’est pas partie en courant. Pour elle, les dés sont jetés et la dernière piqûre a été faite. Alors je croise aussi fort les doigts que je le peux pour la suite de son aventure.
– La PMA l’été, c’est drôlement pratique. Il suffit de balancer ses sandalettes dans un coin et faire glisser sa petite culotte de dessous sa jupe pour être parée pour l’écho. Ni vu ni connu et ultra rapido.
– Je n’ai jamais rencontré l’infirmière du bout de la rue recommandée par Hope pour les prises de sang ; j’ai par contre passé beaucoup de temps avec sa douce remplaçante, et elle a illuminé chacun de mes matins depuis lundi dernier.
– Le Provames m’avait épuisé en début de protocole. Mais depuis que je l’ai troqué par du Gonal f et du Luvéris, je n’ai quasiment plus d’effets secondaires. J’ai retrouvé mon énergie, et ça fait du bien.
– A cause des fortes chaleurs, la plupart de mes collègues ont un peu levé le pieds et passent leur temps à se plaindre. Je me fonds discrètement dans le moule, sans dire que mon manque de concentration n’a rien à voir avec les températures.
– Mes follicules ne gagneront certes pas le Grand Prix de l’Homogénéité pour cette FIV mais depuis qu’ils se sont faits engueuler par Hope lundi dernier, ils ont fait de sacrés progrès : les plus grands ont ralenti leur course folle alors que les plus petits ont mis les bouchées doubles pour combler leur retard. Ça ne rigole pas, quand Hope est au commande.
– Avec Psychoti on se lance des défis pour tenir le rythme du « un jour sur deux » imposé par notre biologiste. Ou comment la PMA pimente la vie à plus d’un titre.
– La pharmacienne m’a dit « vous êtes drôlement bien organisée, c’est rare de voir ça ! » quand je me suis pointée avec mon sachet isotherme rempli de mini-pains de glace. C’est vrai, y a pas à dire, je la gère drôlement bien cette stim. Même quand il fait 35°C à l’ombre et plus de 40°C dans les transports.
– Au milieu de la semaine, j’ai déjeuné dans un parc avec SuperSouris et Endolorie. Ce n’était pas prévu, c’est tombé comme ça, et c’était très sympa. Une bien jolie rencontre qui semblait aller de soi.
– J’ai découvert vers la fin de la FIV 2  que l’Orgalutran passait beaucoup mieux dans la cuisse que dans le ventre. Je n’ai pas boudé mon plaisir pour cette nouvelle tentative et j’ai eu l’impression de mettre à terre un adversaire de longue date. KO, l’Orgalutran !
– Hope a dit que j’étais « comme une Micheline : lente à démarrer mais qui tient la distance ». Je n’aurais jamais cru qu’être comparée à une vieille locomotive me fasse un jour plaisir. Elle n’aurait pourtant pas pu me faire de plus beau compliment ce matin.

On est toujours dans la course. Alors plus que jamais, on s’accroche et on y croit.

Publicités

29 réflexions au sujet de « Sur les pas d’Horace et Micheline »

  1. Ahahah … ais je dis que j’avais un pouvoir d adaptation selon l humeur des gens ? 😂
    Ces rencontres étaient super chouette. J’espère que les prochaines ça sera dans de meilleures conditions !
    J’espère que mon optimiste à pu se transférer sur toi à l heure d aujourd’hui 😉
    C’est bien parti pour …hein ma petite Micheline 😛
    Je croise les doigts pour toi ma poule, et je t’embrasse ! !!! Courage courage tu vois bientôt le bout !!!! Et dans la bonne humeur of course !!!!

    Aimé par 1 personne

  2. Bravo Micheline :p !!!
    Contente que l’aventure continue aussi bien que possible. C’est chouette ces rencontres entre PMette. Je suis certaine que cela vous fait bcp de bien à toutes ! Et tout ce qui fait du bien dans nos parcours, est bon à prendre.
    Courage pour la suite et fin du traitement, la chaleur, toussa, toussa…bises

    Aimé par 1 personne

  3. Génial !! ça fait sourire et ça donne du peps !!!
    Courage pour la suite, je croise tout et j’encourage la Micheline.
    Presque envie de rajouter, rien ne sert de courir, il faut maturer à point 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Oui dans la cuisse ça me fait bizarre aussi, alors qu’en fait c’est idiot parce que ça passe tout seul ! Merci Petitloup, j’espère que tu as retrouvé un peu le moral malgré le potentiel transfert différé.La chute d’hormones post ponction n’aide pas non plus à y voir clair !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s