Blog PMA·FIV 2

Tout va bien mais rien ne va

FIV2
Rendez-vous débriefing FIV2 au centre PMA (avec un médecin inconnu, puisque, rappelons-le, la notre a disparu sans prévenir).

Etat d’esprit : pour nous la FIV2 a été une catastrophe, sorte de remake misérable de la FIV1 (ovocytes pourris qui donnent des embryons pourris). Depuis trois semaines, nous tentons vainement de tourner la page, quitte à tourner le dos dans la foulée à notre centre PMA. Résultat des courses, nous ne nous sentions pas des masses concernés par ce rendez-vous. C’est tout juste si nous n’avions pas oublié d’y aller.

Bilan FIV2 : à notre grande surprise, notre centre considère notre FIV2 comme tout à fait positive (hormis bien-sûr le détail qui tue, c’est à dire le fait que je ne sois toujours pas enceinte…).
Nous avions retenus : 16 ovocytes ponctionnés, 9 fécondables, 7 fécondés, 7 embryons moches. Ce que nous avions traduit, éclairés par notre expérience FIV1, par « ovocytes moches = embryons moches ».
Mais notre centre, lui, en a tiré une toute autre conclusion :
– Vous savez, nous ponctionnons large. On récolte aussi les tout petits immatures. On récolte en fait tout ce qui vient. Donc ce chiffre de 16 ne veut rien dire, ce n’est pas lui qu’il faut retenir. Ce qui compte, c’est que d’après les échos de contrôle on espérait 10 ovocytes matures ; on a en obtenu 9, tous fécondables. Vous avez eu une très belle réponse ovarienne avec ce protocole. Rien de comparable à la FIV1 où sur les 11 matures espérés et obtenus, seuls 7 étaient fécondables.
Premier choc. Le nouveau protocole a selon leurs dires porté ses fruits. La réponse ovarienne a été conforme à ce qu’ils en attendaient. Les ovocytes obtenus n’étaient pas si moches que cela. Dommage que personne ne se soit donné la peine de nous l’expliquer, ça nous aurait éviter quelques crises de larmes post-ponction…
– D’accord, admettons. Mais ça ne change pas qu’on a obtenu des embryons de piètre qualité…
– Mais non pas du tout ! Les J2 transférés étaient vraiment très beaux ! La encore, rien à voir avec la FIV1 !
– Ha bon ? Les J2 étaient vraiment beaux ?! Mais… Mais les cinq restants n’ont pas pu être congelés, eux…
– Oui c’est vrai, les cinq surnuméraires n’étaient pas d’aussi bonne qualité, et n’ont pas pu être congelés à J5.
– Et qu’est-ce qu’on peut faire pour remédier à cela, pour améliorer la qualité de nos embryons ?
– En toute sincérité on ne sait pas. C’est une des boites noires de la PMA. On sait trier les spermatozoïdes et obtenir de beaux ovocytes. Mais on ne sait pas pourquoi ils ne fécondent pas tous en de beaux embryons.
– Et alors quoi ? On prend les mêmes et on recommence en espérant que cela marche mieux la prochaine fois ?
– Vous avez vraiment eu une bonne réponse ovarienne, le taux de fécondation est bon, et vous avez eu deux embryons parfaits. Je comprends que ce soit dur à entendre, mais oui, pour nous ce protocole est le bon. C’est celui qui vous offre une chance que ça marche. C’est un échec, mais un échec positif sur lequel il faut s’appuyer.

Et là dessus je me suis mise à pleurer.
Ca m’a prise de court ces larmes, je ne m’y attendais pas. Depuis le résultat de la FIV2, je m’étais confectionnée une sorte carapace anti-PMA. Je la pensais plus solide que cela. Je n’aurais pas imaginé qu’elle se fissure si facilement…
Mais il faut dire que c’est si dur à entendre tout ça… « Tout va bien mais rien ne va ! » Voilà ce que moi, j’ai retenu de son beau discours. Tout est beau mais rien ne marche, et on ne sait vraiment pas pourquoi.

Elle m’a parlé de la psychologue de la PMA, m’a dit que ça me ferait du bien de vider mon sac auprès de quelqu’un qui s’y connait. Qu’il ne fallait pas avoir peur, honte, ou culpabiliser d’en avoir besoin. Qu’elle est extrêmement sollicitée par les couples ici, et que c’est bien normal vu la difficulté des parcours.
On a aussi parlé examens. Les nôtres datent d’un an et demi, elle voudrait refaire un bilan pour vérifier que rien n’a changé. Elle m’a aussi prescrit une hystéroscopie car mes spottings annonciateurs de règles l’ont interpellée. Elle voudrait vérifier qu’il n’y a pas de polypes qui se cacheraient là-dessous.
Examens en décembre ; bilan en janvier ; FIV3 dans la foulée. Voilà son plan d’action. « On ne baisse pas les bras, on va y arriver » a-t-elle ajouté.

Nous sommes sonnés ; perdus. On ne s’attendait pas à cela. On se trouve bêtes d’avoir tout dramatisé, de ne pas avoir cru à nos J2. D’avoir tout regardé sous le prisme de la FIV1. Pauvres petits J2 si mal accueillis…
Et en même temps une petite voix nous dit que nous n’avions pas complètement tords, tout n’est pas rose non plus. Retenter une FIV comme ça, sans rien changer, nous donnerait un peu l’impression de la jouer aux dés. Nous ne sommes pas prêts à cela. Nous tenons à notre rendez-vous deuxième avis avant de décider quoique ce soit. Tant pis si on perd quelques mois. Quel dommage que le Dr Espoir ne puisse nous recevoir avant fin janvier…

Publicités

33 réflexions au sujet de « Tout va bien mais rien ne va »

  1. Avec un discours comme celui-là, tu m’étonnes que tu tiens à l’avoir ton 2ème avis … Entre « l’échec positif » (waou, tout un concept) et le coup de la « boite noire de la PMA », moi j’aurais eu envie de lui arracher les yeux à ce docteur. Dans votre parcours, vous avez déjà eu le droit à tous les tests un peu + « profonds » style caryotype and co ? Parce que, d’après les explications récentes que j’ai pu obtenir, c’est parfois là que ça se joue quand ça ne « prend » pas. Bon c’est à prendre avec des pincettes ce que je dis hein, parce que je suis loin d’être médecin.

    Quoiqu’il en soit, vivement ce rendez-vous avec Madame Second Avis ! Elle au moins ne te fera pas le coup de la boite noire ! Ou en tout cas elle te la décortiquera entièrement cette boite noire, et de fond en comble, afin de ne pas te laisser sans réponse.

    Bise et courage !

    Aimé par 2 people

    1. Merci Lucienne. Elle avait l’air tellement positive et sure d’elle avec son histoire « d’échec positif » que je me suis demandé si ce n’était pas moi encore une fois qui dramatisait tout. Dur d’y voir clair quand on est au coeur du problème… Des bises

      Aimé par 1 personne

  2. On a eu exactement le même discours avec Spock, après l’échec de FIV 2 et puis de FIV 3… L’échec positif, la boite noire, le « détail qui tue » également… Bref je ne saurais trop te conseiller d’attendre ton rdv avec la doc Espoir, parce que je regrette d’avoir attendu de griller 3 FIV pour y aller. Pour nous c’est quand même le 3eme avis, et le 1er qui reconnaît clairement que mes ovocytes sont pourris – jusqu’ici nous étions « inexpliqués ». C’est rageant mais que faire d’autre…
    Courage pour la suite ❤

    Aimé par 1 personne

  3. Je ne sais pas quoi penser … d’un côté, je comprends votre agacement et votre déception face à ce résultat et cette incertitude. D’un autre côté, je comprends aussi son enthousiasme : du point de vue in-vitro, ça fonctionne. Le problème c’est que même hors pma, en faisant tout bien, il n’y a que 25% de chance de réussite 😣
    J’espère que le deuxième avis vous permettra d’y voir plus claire et que les résultats de ce protocole lui permettrons à elle de mieux cerner le problème …

    Aimé par 1 personne

  4. c’est vrai que c’est bien compliqué tout ça… comment savoir si elle est dans le vrai ? et comme il est dit plus haut, même pour une fécondation naturelle, il n’y a que 25 % de chances… tu as raison de tenter le 2eme avis surtout que ça m’a ‘l’air d’être une sacrée pointure. allez courage, je t’envoie tout le soutien possible !!!

    Aimé par 1 personne

  5. Je crois qu’ un 2eme avis est une bonne idée. Après, ils ne savent pas.toujours expliquer pourquoi les bons embryons ne s accrochent pas. Il nous a fallu 3 fiv pour avoir une accroche et pourtant pour les 2 premières les embryons étaient de top qualité. Donc garde espoir ❤

    Aimé par 1 personne

      1. J’abonde en ce sens !!! Le 2ème avis vous permettra d’éclairer les zones d’ombre et de continuer le combat en homme averti (hum..en femme et homme avertis pardon !).
        Ton billet de fin d’année dernière m’avait apporté beaucoup de réconfort. Ce n’est pas une période facile qui s’annonce mais ne perdez pas de vue les perspectives de janvier 2017. Tu as tout mon soutien ma chère Psychota. Garde le cap…il faut continuer à y croire. Vous avez d’autres chances devant vous. Je t’embrasse X 10000….!

        Aimé par 1 personne

  6. Même si c’est difficile d’attendre encore je pense comme les filles qu’attendre le 2ème avis avant de se lancer dans la 3ème fiv est la meilleure option. Avoir un nouveau point de vue ne peut être que positif…
    C’est dur de devoir reculer et patienter à nouveau alors il faut essayer de ne pas perdre de vue que c’est pour pouvoir mieux avancer après…
    En attendant, je t’embrasse fort et t’envoie plein de courage pour affronter tout ça 💕❤💕

    Aimé par 1 personne

  7. Je suis certaine que si je retourne voir ma gynéco PMA, elle me sortira le même genre de discours assorti d’une nouvelle tentative à l’identique… Alors moi aussi j’attends ce second avis… Parfois je trouve le temps long, mais souvent je n’ai même plus envie de faire quoi que ce soit… J’espère vraiment que ce deuxième avis te et me redonnera espoir… J’en ai clairement besoin et je crois que toi aussi 💙
    Plein de bisous.

    Aimé par 1 personne

  8. Tant mieux si le discours est rassurant ! Dommage qu’on ne vous l’ait pas tenu quand vous étiez dedans… Ne culpabilise pas sur ton état d’esprit. Tu sais j’ai beaucoup entendu dire qu’une fois transférés, c’est aux embryons de jouer. Tu as raison même si c’est dur d’attendre le 2e avis. Bon courage pour cette attente vide. 💟

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Pénélope. Pour les J2 je me dis que de toute façon les choses se sont faites comme ça, on ne peut pas revenir dessus alors ça ne sert à rien de ressasser. Et puis les J2 sont si fragiles et leurs chances si minces… Ca n’aurait sans doute rien changer.

      J'aime

  9. Comme les filles, je pense que ce 2ème avis est nécessaire. Je trouve dommage aussi qu’ils aient ce discours maintenant et pas pendant la FIV mais il a l’avantage d’être positif. Même si c’est déstabilisant et que tu as du mal à leur faire confiance (ce qui est tout à fait normal), c’est toujours mieux que ce soit positif et que le médecin reste enthousiaste. Une chose est sûre, avec leurs égo surdimentionnés, ils cherchent eux aussi la réussite c’est donc qu’elle y croit. Mais le 2ème avis vous permettra d’y voir plus clair et de reprendre confiance. Courage! Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Oh que oui, on aurait bien eu besoin d’explications pendant cette FIV ! C’est un peu le problème de l’hôpital, on n’est qu’un pion, patient lambda parmi les autres. C’est un peu l’usine !

      J'aime

  10. Ma chere Psychota, Nous est toutes désemparée face a la « non-explication » des échecs FIV. Comment ou quoi faire pour faire mieux ? pourquoi c’est tout pourri a chaque ponction ! Pourquoi suis-je infertile bordel !!!!
    Personne n’a malheureusement la réponse c’est comme ca, je suis dans le même situation à chaque ponction c’est tout pourri.
    Ce qui me dérange également en lisant la toute première phrase de ton post c’est bien souvent les gynécos se cassent du jour au lendemain sans prévenir… genre : Mme au prochain RDV se ne sera plus moi qui vous suivra mais un confrère je quitte le service. Juste ca, ca serait cool de leur part. J’ai du connaitre 3 Gyneco PMA différents, j’apprends leur départ lorsque je prends RDV et cela c’est déstabilisant. Recommencer avec un autre qui ne vous connais pas vraiment.
    Pour ce qui est de la crise de larmes « non prévue », je pense qu’ils sont blindés de ce coté la. Moi je pleure quasiment a tous mes RDV, ont doit me surnommée la « pleureuse » à la machine a café ….
    Pour ce qui est du reste, dans ma malchance j’ai la chance d’être dans un petit service PMA ou certes nous sommes nombreuses, mais ou le staff médical à encore la possibilité de nous reconnaitre et ca c’est vraiment cool, ce n’est pas encore l’usine 🙂

    courage

    Aimé par 1 personne

    1. A l’hôpital il faut souvent accepter d’être suivis par une équipe entière plus que par un médecin en particulier. La nouvelle doc connaissait bien notre dossier, c’est déjà ça… Mais c’est vrai que c’est déstabilisant et n’incite pas à la confiance de changer comme ça d’interlocuteur.
      Pour le reste, on préfère prendre un 2eme avis ailleurs plutôt que de se contenter d’un « on ne sait pas ce qui cloche ». Peut-être que ça ne nous apportera rien de plus mais au moins, on aura tout tenté.

      J'aime

  11. Je croise très fort pour qu’enfin le Dr Espoir vous apporte des réponses à vos questions si légitimes.
    Fin janvier me parait bien loin à moi aussi, je dois bien l’avouer, et pourtant, je suis sûre que cela va arriver plus vite qu’on ne le pense !
    Je t’embrasse fort

    Aimé par 1 personne

  12. Hello ma Psychota, j’avais zappé ce billet ;). Quel debrief ! C’est dommage d’avoir à attendre plusieurs semaines après la FIV pour avoir ce retour de l’équipe médicale. C’est la même chose dans mon centre et c’est regrettable… Car on ne sait pas comment prendre les choses au fur et à mesure que l’on les vit ! Bref. Dans tous les cas je pense que les copines qui te conseillent d’attendre ton RDV avec Hope avant de décider de la suite ont raison. Mieux vaut avancer éclairé… Je t’embrasse fort ❤

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s