Blog PMA

Travail estival

Je traîne aux terrasses de café, sur la pelouse des piscines et des parcs, sur mon balcon, sur les pontons en bords de Seine. Je profite de mes proches et du soleil. Je n’écoute ni la télé ni la radio, je fais l’autruche sur l’actualité. A quoi bon de toute façon ?
Le temps est lourd, chaud, alanguis. Il souffle comme un petit air de vacances entre les bières du soir et la luminosité de juillet. Et pourtant, je n’ai jamais autant travaillé que cet été.
Car quand je ne flâne pas, je carbure au boulot. Je vide mon placard de ses dossiers, je me lance dans des projets par anticipation. Je ratrappe mon retard de l’année écoulée, je m’avance sur l’automne et sa FIV programmée.

Même en pause, la PMA continue à hanter ma vie, à régenter mon quotidien. Parce qu’en pause je compense le fait qu’en traitements, je ne suis plus bonne à rien.
Il y a la fatigue des hormones, bien-sur, mais aussi le stress et l’inquiétude. En Stimulation, en IAC, en FIV… mon esprit s’évapore, ma concentration est aux abonnés absents. J’ai essayé de lutter, j’ai essayé de ne pas vivre uniquement pour la tentative en cours, mais rien n’y fait. A part me rajouter une couche de culpabilité sur mon incapacité à lâcher prise, me sermonner ne sert à rien.
J’ai de la chance, personne ne m’a fait de remontrances cet hiver. Ma chef a fermé les yeux et m’a laissée dériver, doucement. Peut-être parce qu’elle savait qu’à la première occasion, à la première pause, je saurais redevenir sérieuse. Peut-être aussi parce qu’encore une fois, elle a elle-même vécu tout ça, et savait que me remonter les bretelles ne me ferait pas travailler mieux à la veille d’une ponction ou d’un transfert.

Riche de sa bienveillance et de sa confiance, je mets donc les bouchées doubles cet été. Surtout qu’à l’automne, je le sais d’avance, je repasserai en mode zombie. Je ferai acte de présence, je traiterai les tâches urgentes, mais il ne faudra pas m’en demander beaucoup plus. Cette fois, toutefois, je ne culpabiliserai pas. Car je serai, grâce à cet été, bien à jour dans mes dossiers.

Publicités

16 réflexions au sujet de « Travail estival »

  1. Quelle belle énergie ! J’aime le rythme de travail en été, pas plus calme mais plus détendu, et je suis contente que tu puisses en profiter pour retourner au combat plus sereine en automne !
    Continue à flâner surtout et à profiter des bons moments que la vie nous offre.
    Gros bisous

    Aimé par 2 people

  2. Elle est chouette ta chef. Et toi t’es encore plus chouette ! Donne-moi un peu de ton lâcher-prise en période de pause, je te donnerai un peu du mien en période de stim 😉 Continue à bien profiter de l’été ! Je t’embrasse fort 💟

    Aimé par 1 personne

  3. Ta phrase, « même en pause, la PMA continue à hanter ma vie »… c’est tellement ça… La PMA, c’est tout le temps, le cerveau ne connaît pas de pause sur ce sujet malheureusement;..
    Mais c’est très bien que tu t’avances pour plus tard, tu n’en seras que plus détendue.
    Gros bisous.

    Aimé par 1 personne

      1. Disons que je reprends la pilule donc je me soucie moins des cycles et c’est toujours ça de gagné !
        Mais j’ai reçu cette semaine toutes les ordonnances pour le prochain transfert… ça m’a bien ramenée à la réalité ça…
        Bisous 🙂

        J'aime

          1. Oui, tu as raison, il faut que je donne des nouvelles !!
            Pilule pour calmer l’endométriose (tu as tout compris !!) et transfert à la rentrée… enfin la rentrée c’est vague ! On a des vacances en août, pour l’instant c’est ça mon objectif 🙂

            Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s