Blog PMA

Vacances de Pâques (en Juillet !)

Sur la plage, nous ramassons les coquillages ma mère et moi. Elle en veut des jolis pour décorer sa nouvelle maison. Alors on s’applique. On oublie qu’on est courbées en deux depuis trop longtemps et que le vent nous fouette le visage.

J1 est arrivé. En avance, comme toujours les cycles post-stimulation. Je ne suis pas déçue, j’ai arrêté d’espérer. Ça me fait juste drôle de penser qu’un cycle entier s’est écoulé depuis la FIV. Je n’ai toujours pas retrouver l’envie de me battre ; la PMA reste pour l’instant un vaste sujet de lassitude. Mais ça ne m’inquiète pas. Les pauses sont aussi faites pour ça, après tout.

Sur mon vélo, je m’entraîne à lâcher les deux mains. Avant, j’y arrivais. Je fixe Psychoti qui pédale devant moi et je me concentre. Et sur quelques mètres, je savoure ma liberté retrouvée.

Avec mon père, nous bravons l’Atlantique et sautons dans les vagues. Nous ne sentons pas le froid. Rien ne compte plus que le prochain rouleau qui s’annonce. Nous rions aux éclats. J’ai dix ans et mon père aussi ; la vie nous sourit.

Nous dégustons une glace en front de mer assis sur le petit parapet. Le soleil est de sortie pour quelques minutes, alors on fait comme si c’était l’été. On oublie que c’est censé être vraiment le cas, et on savoure la chaleur éphémère et providentielle.

Nous partons promener le chien avec Belle-Maman, et le chat nous suit. Le chat nous attend, le chat nous rejoint, le chat se balade avec nous. Les gens se retournent sur notre passage. Un chat en promenade, c’est insolite ! Et encore mieux qu’une poussette pour attirer les sourires.

On voit les copains. Je reprends ma respiration quand tous les verres se remplissent d’alcool à l’apéro. Pas d’annonce. On trinque et on se détend.

Je mets mes pas dans ceux de Psychoti. Tout est si vert et humide par ici qu’on se croirait en Avril plutôt qu’en Juillet. Mais ça sent bon l’herbe fraîche et les fleurs sauvages. Et la vue sur la Loire, avec ses bancs de sable et les nuages noirs qui planent, est à couper le souffle. Alors on oublie l’été qui ne vient pas et on remplit nos yeux de tant de beauté.

Une semaine avec de la viande ou du poisson à chaque repas. Je triche. Je prends des mini portions qui finissent dans l’assiette de Psychoti ; j’omets le jambon dans ma galette ; je remplis mon assiette de frites et de salade au barbecue.
Je n’arrive pas à assumer mon statut de végétarienne chez les autres ; pas envie d’expliquer, débattre, me justifier. Pas envie de déranger non plus, qu’on se creuse la tête pour moi en se demandant ce que je vais bien pouvoir manger. Alors je m’adapte en toute discrétion. Et trouve les repas bien fatiguants.

De retour à la maison, j’ai plein d’idées pour agrémenter les deux mois de boulot à venir. Ce petit avant-goût de vacances nous a fait du bien, une petite parenthèse avant notre vraie pause estivale fin août.
Avec un peu de soleil, ça aurait été encore mieux. M’enfin, on va pas faire nos exigeants… Il y a des choses plus grave dans la vie qu’un été pluvieux.

Publicités

20 réflexions au sujet de « Vacances de Pâques (en Juillet !) »

  1. Tu as un vrai talent de conteuse, Psychota ! J’aurais aimé ramassé des coquillages avec vous et apprendre à lâcher les mains sur mon vélo. Je te souhaite le meilleur des étés, avec un peu de soleil quand même !
    Gros bisous

    Aimé par 1 personne

  2. Elles avaient l’air chouettes, tes vacances de Pâques en décalé. J’espère que tu vas avoir un bel été ensoleillé, histoire de reprendre la route du travail le peur plus léger. En tout cas, par chez moi c’est enfin l’été. Gros bisous ma belle !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s