Blog PMA·IAC 5

DPO 12

IAC 5
Les IAC se succèdent… et se ressemblent, malheureusement.

DPO 1 : je suis bien. Plus de piqûres, plus d’appréhension sur le nombre de follicules, la taille de l’endomètre, les spermatozoïdes… J’ai l’agréable sensation du travail accompli. On est arrivé à bon port, tout s’est bien passé, je peux enfin souffler.

DPO 7 : le psychotage reprend doucement du service. Mes seins sont tendus et douloureux ; ma digestion me joue des tours ; la fatigue revient ; je fais des rêves fous ; j’ai des fringales puis aucun appétit ; je suis triste puis surexcitée ; ma concentration s’est envolée.
Je comprends surtout que la partie  a (re)commencé : je suis officiellement en DPO et je ne sais pas ce qui relève de mon imagination, des traitements ou du fait d’être enceinte. Je n’ai aucun moyen de le savoir. Et ça me rend dingue.

DPO 12 : je me redresse d’un bon dans mon lit : mes seins ont dégonflé pendant la nuit !!!
C’est le début de la fin. Je le sais, mais refuse de l’admettre. Je tape frénétiquement dans Google « seins dégonflent enceinte » et toutes ses variantes jusqu’à ce que je tombe enfin sur un témoignage positif. J’essaie en parallèle de me préparer au pire. Et comme une schizophrène en pleine crise, j’enfile ma progestérone matin et soir en me répétant pourtant je ne suis pas enceinte, je ne suis pas enceinte.

DPO 14 : enfin, on y est. Ce jour tellement attendu et tant redouté : la prise de sang.
Les trois premières IAC, j’ai pesté contre mon labo archaïque qui délivrait les résultats à 17h, version papier. Incroyable de devoir attendre encore toute une journée ! Je n’avais pas anticipé que prendre connaissance du résultat sur le coup de midi via Internet était encore pire : cela signifiait ne pas pouvoir s’écrouler, assurer au boulot malgré tout, serrer les dents et se réfugier en dernier recours dans les toilettes ou la cage d’escalier pour pleurer.
Ça, je l’ai compris en IAC 4, quand mon labo s’est soudainement modernisé. Et j’ai regretté la version papier.

DPO 17 : mes règles arrivent. Et enfoncent le cloue d’une semaine chaotique. Je suis épuisée. J’aimerai qu’on me laisse seule dans un coin et qu’on débranche mon cerveau. J’aimerai qu’on me retire du cœur cette envie bébé qui me ronge et qu’on me permette de reprendre ma vie d’avant.

Je suis à DPO 12.
Et ce matin, mes seins ont dégonflé.

Publicités

22 réflexions au sujet de « DPO 12 »

  1. Je suis à DPO 6 et je compatis. Je me retrouve bien dans ce que tu décris.
    Et les résultats par internet, c’est juste l’horreur. C’est comme ça que j’ai appris pour ma fausse-couche précoce en plein repas au boulot, que j’ai serré fort fort fort les dents mais que j’ai fondu en larmes l’après-midi devant deux collègues.
    Là, c’est une FIV, je sais que ça sera encore pire pour moi et je me demande si je ne vais pas tenter de résister à l’appel d’internet pour regarder le résultat chez moi. Mais je ne sais pas si je tiendrai.
    Bon courage…

    Aimé par 1 personne

    1. Oh ma pauvre ça a du être terrible cet après-midi là… Et oui sinon je suis comme toi, je serais bien capable d’aller jeter quand même un oeil sur Internet le jour J… Trop tentant malgré tout ! Bon courage à toi aussi pour l’attente.

      Aimé par 1 personne

  2. Je découvre votre blog… pour mon aînée j’ai fait 4 inséminations et pour la seconde, 6… on me disait clairement que la 6ème était pour me « faire plaisir », que ça ne marcherait pas, qu’on passerait aux FIV. Seule ma gynéco (celle qui me suivait pour ma première grossesse) y croyait, et me répétait « si on en fait 6, c’est que la 6ème peut marcher, vous n’êtes pas une statistique! ». Je la bénis encore… Tout ça pour dire qu’il faut y croire, toujours, envers et contre tout… courage

    Aimé par 2 people

  3. Courage miss!
    Rien n’est encore joué, on ne sait jamais! La taille des seins, ce n’est pas une science exacte! Par exemple, il y en a qui ont les seins gonflés à chaque fin de cycle sans que ça ait fonctionné pour autant (…je sais de quoi je parle).
    Courage pour ces derniers jours d’attente!
    Bisous et évite le psychotage 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Ne m’en parle pas… je suis à DPO14 là…. je crois que je vais devenir folle! Bon, plus que quelques heures à tenir… et dire que tout s’est déjà joué dans nos pauvres petits corps mais qu’on n’en sait encore rien…. J’aurais presque envie de céder à la tentation de faire un test de grossesse mais je deviens superstitieuse et me dis que si je le fais, c’est foutu 😉

      Courage!

      J'aime

  4. Comme je te comprends…je me retrouve exactement dans tout ce que tu as écrit.
    Plein de courage pour cette dernière ligne droite….Et garde espoir, tant que tu n’as pas les résultats tout est encore possible 😊
    Je t’embrasse 😘

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s