Blog PMA·IAC 1

Pensées ovocytaires

Octobre 2015 : IAC, c’est parti !
Aujourd’hui est un grand jour pour moi. Mes supers Nanny LH et FSH me l’ont dit : c’est ce matin que doit avoir lieu ma venue au monde. Une nouvelle vie commence ! Je vais m’échapper de mon douillet cocon pour voguer vers de nouvelles aventures. Comme ça a l’air excitant !

Il paraît que je vais rencontrer un tas de monde. Qu’ils seront avides de mieux me connaître. Au point qu’ils me bousculeront peut-être un peu. Des millions et des millions qui me tourneront autour. Dit comme ça, ça a surtout l’air effrayant.
Mais il paraît aussi qu’un seul trouvera grâce à mes yeux. Que quand je le verrai, je saurai. J’oublierai tous les autres, et laisserai ma carapace fondre, se fissurer un peu, rien que pour lui. Nous nous fondrons l’un dans l’autre, et nous laisserons emporter dans une spirale magique. C’est, semble-t-il, la plus belle chose qui existe au monde, la plus belle chose qui puisse m’arriver, la plus belle chose dont je puisse rêver.

Tout cela me semble pour l’heure bien étrange et me pousse plutôt à l’inquiétude. Et si je ne le rencontrais pas ? Et si je ne le reconnaissais pas ? Est-il bien sur qu’il existe quelqu’un qui me corresponde en tout point ?
Et comment se fait-il d’ailleurs qu’à peine venu au monde, je fasse tant de rencontres ? Est-ce le cas pour tout un chacun ou est-ce que cela a été spécialement organisé pour moi ? Tout est tellement planifié, millimétré, structuré… Et il règne une telle effervescence ici ! Comme si une folie douce nous avait tous contaminés. Je sens bien que c’est en lien avec les évènements à venir. Une lourde responsabilité pèse sur mes épaules…
LH tout à l’heure m’a pris à part, pour me dire de ne pas m’en faire. Elle a du voir mon air anxieux. Elle dit que l’amour, ça ne se commande pas, et que personne ne m’en voudra. Je ne sais absolument pas de quoi elle parle. J’ai opiné, pour ne pas la contrarier. Mes supers Nanny sont parfois tellement mystérieuses…

Il semble que je n’ai pas le choix de toute façon. Prêt ou pas, l’heure a sonné pour le grand plongeon.
J’arrive la vie ! Ouvre-moi grand les bras, je me lance à la conquête d’aventures que j’espère merveilleuses ! Et pour le reste, et bien… Advienne que pourra.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s