Blog PMA·Stimulation 5

A contre-courant

Avril 2015 / C14J26 : Stimulation 5
Les filles normales vivent des débuts d’essais sereins. Parce qu’elles savent que ça peut prendre du temps, elles se lancent dans l’aventure en toute quiétude. Elles n’observent pas leur corps dès le premier cycle, n’achètent pas de tests d’ovulation dès le deuxième et ne courent pas chez la gynéco au cinquième. Elles sont raisonnables. Ce n’est que quand les essais traînent trop que leur inquiétude et lassitude apparaissent.

J’ai tout fait à l’envers. J’ai démarré les essais sur les chapeaux de roues, y pensant tout le temps et me demandant comment faisaient ces filles pour affirmer « ça viendra bien quand ça viendra ! ». J’avais envie d’étrangler tous ceux qui se permettaient un « arrête d’y penser, ça viendra tout seul ! ». Comme si on pouvait réellement s’arrêter de penser… Le seul effet que ça n’a jamais eu a été de rajouter une couche de culpabilité à mes obsessions.
Et puis nos essais ont traîné, se sont éternisés… Et je me suis calmée. La frénésie s’est essoufflée d’elle-même. Aussi surprenant que ça puisse paraître, je me permets aujourd’hui moi aussi le « ça viendra bien quand ça viendra ! ». Quinze mois ont passé et je suis comme déconnectée de mes envies et obsessions bébé.
Je ne sais pas trop comment c’est venu, mais ça dure maintenant depuis quelques temps. Et c’est reposant. Quand je regarde l’année passée, j’ai l’impression de l’avoir passée la tête sous l’eau. A me débattre tant que je pouvais jusqu’à en être littéralement épuisée. Alors que depuis peu, j’ai à nouveau l’énergie d’entreprendre un tas de choses. J’ai l’agréable sensation qu’on a rajouté des heures à mes semaines. Envolée l’impression constante d’être débordée et de n’avoir le temps de rien. Enfin, je respire…

Je crois que tout a changé à la suite de la stimulation 3, celle de tous les échecs. Je crois qu’elle a mis fin à mes espoirs de bébé sous stimulation. Je poursuis parce que ça a été prévu comme ça, que c’est le protocole. Six stimulations, et nous n’en sommes qu’à la cinquième. Alors on continue. Même si au fonds de moi je n’y crois plus. Et que j’attends la suite de pied ferme.
J’ai vaguement calculé qu’entre mes cycles, les probables congés d’été des médecins et l’attente programmé avant un premier rendez-vous PMA, nous devrions pouvoir démarrer quelque chose de nouveau en septembre. Je n’ai pas encore de rendez-vous officiel, rien n’a été fixé, mais dans ma tête c’est tout comme. Je me projette sur septembre. Et en attendant, je compte bien profiter autant que possible du printemps et de l’été qui s’annonce.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s